Récolte de tomates et de courgettes

Après avoir surfé à Bondi et dans les plages environnantes pendant une semaine, j’ai décidé de rejoindre Bundaberg, 1300 kilomètres plus au nord, afin de terminer mes jours de ferme. A ce stade, il ne m’en restait plus que 23. Un mois de travail et à moi le visa pour une deuxième année en Australie! Là-bas, j’ai rejoint Heidi et Lauren, deux anglaises que j’avais rencontrées à Margaret River.

Cette fois-ci, nous avons principalement fait de la récolte de tomates et de courgettes. Lever 5h, travail dans le champ dans le froid matinal, puis sous la chaleur infernale du midi. Un peu les mêmes conditions de travail qu’à Margaret River au final (cf. articles Pose de filets, Cueillette du raisin et Tri du raisin avant cueillette).

En plus des conditions de travail compliquées et de la paye misérable, il a fallu rivaliser avec les Asiatiques, véritables machines à cueillir ces tomates et courgettes!

Ci-dessous tu trouveras mes écrits inspirés de cette expérience.

Récolte de tomates et courgettes

Cueillette de tomates et de courgettes 1 Cueillette de tomates et de courgettes

Le poème

La voix est douce,

Annonciatrice d’une tâche qui semble l’être tout autant,

Pourtant,

Il n’en sera point,

Elle est tant redoutée,

Que l’espace d’un instant,

Je fais mine de ne pas avoir été réveillé,

Je veux profiter un peu plus du confort de ma couchette,

Avant de me lancer à nouveau dans cette journée bien trop bête,

Néanmoins je dois y aller,

Ma motivation : Une deuxième année ?

Puis un certain désir d’accomplir ce défi que je me suis lancé,

Alors j’enfile ma tenue,

Elle est sale,

Peu importe,

Je ne suis pas là pour plaire,

Comme cela fut le cas naguère,

Le trajet se fait sans commentaire,

Nous savons que la journée va être une tannée,

Comme celle d’avant l’a été,

Et puis comme le sera encore celle d’après,

Ce qui est compliqué,

Ce n’est pas vraiment la tâche mais plutôt la compétition,

La rivalité avec les Asiatiques est rude,

Ils se battent pour chaque courgette, chaque tomate,

Alors, je bats en retraite,

Après coup,

Je réalise que cette courgette ou cette tomate,

A le pouvoir de changer la vie de leurs proches du tout au tout,

La journée s’achève,

C’est l’esprit vide que je rejoins l’auberge,

J’ai hâte de me changer pour déconnecter et profiter,

Avant d’effectuer à nouveau ce métier,

Je n’en peux plus,

Une fois terminé,

Par ma personne il ne sera plus jamais exercé.

_______________

Pour voir les autres articles à propos de mes aventures en Australie clique ici.

Reste connecté le prochain article arrive bientôt!

_______________

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.