Comment j’ai rencontré… Ma Famille

L’histoire: Tout a commencé un 19 juillet 1991, je naissais à la polyclinique Saint-Roch à Montpellier. Père kinésithérapeute, mère kinésithérapeute, j’étais prédestiné à un avenir médical. Le 13 Août 1993, Adrien naissait. Petit frère à qui je m’apprêtais à faire la misère pendant quelques années avant que ses forces de contre-attaque égalisent celles de mes attaques.

Années après années, je découvre que mes parents sont plutôt sportifs, très sportifs même. Le père dans le foot, la natation étant jeune. Puis le triathlon et le vélo à présent. La mère dans l’athlétisme et la natation étant jeune. Puis à nouveau la natation et le vélo aussi à présent, après avoir rencontré le père. Alors, j’attrape le virus aussi. Natation, football, judo, ping pong, je m’essaye à tout. La natation a finalement le dernier mot. Le frère suit la voie, natation ce sera.

Je découvre également une autre passion des parents: La musique. Depuis ma naissance, je suis bercé par tous styles de musique, « de la bonne musique » comme le père dit tout le temps. Jazz, Funk, Soul, Rock, Fusion, R’n’B, Et parfois même un peu de Hip-Hop. Alors j’attrape le virus aussi. Ces styles oui, mais bien d’autres aussi. La musique, j’y voue un véritable culte. C’est la raison pour laquelle j’y ai spécialement dédié une section dans ce blog (cf. Playlists).

Comment j'ai rencontré... Yannick, Annie et Adrien

Annie (la mère), Yannick (le père), moi, Adrien (le frère)

Enfin, la chose à laquelle ils m’ont initié depuis mon plus jeune âge et qui est aujourd’hui ma première passion: Le voyage. Au début en France, dans les Alpes, dans les Pyrénées, en Corse. Puis à l’étranger: Espagne, Angleterre, Etats-Unis… J’ai gouté à l’évasion grâce à eux. Ce désir de quitter le quotidien, c’est eux qui me l’ont transmis. Je pense avoir poussé la chose un peu plus loin que ce qu’ils avaient imaginé en partant pour un tour du monde sur une durée indéterminée. Mais le point est qu’ils m’ont encore une fois permis d’attraper ce virus. Aujourd’hui, ils viennent me voir à l’autre bout du monde, ici, à Cairns en Australie.

Alors pour le sport, pour la musique et pour le voyage, merci papa et maman.

Et pour me permettre de garder mon équilibre, merci frérot.

_______________

Pour voir les autres articles à propos de mes rencontres clique ici.

Reste connecté le prochain article arrive bientôt!

_______________

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.