Audaces Fortuna Juvat

Pour les assidus à l’école qui possèdent encore des notions de latin, pas besoin de traduction. Pour les autres qui préféraient fabriquer des sarbacanes à air confirmé avec le fameux Paper Mate Reynolds, et dont j’ai fait parti autrefois, voici de quoi il s’agit :

La fortune sourit aux audacieux, autrement dit la chance sourit à ceux qui osent.

J’ai rédigé le poème ci-dessous le 11 octobre 2017, quand j’étais encore à l’aéroport, et sur le point de prendre l’avion pour les Emirats Arabes Unis. J’ai pensé à ce que je quittais, et à ce qui m’attendais: un gros saut dans l’inconnu et la parfaite occasion de prendre en maturité.

Je pense qu’il faut prendre des risques pour grandir et réussir. J’ai besoin de faire face à des situations inconnues, inconfortables et parfois dangereuses pour me stimuler. Du coup, j’ai décidé de prendre mon destin en main et d’agir pour mon bonheur et, je l’espère, ma réussite future.

La chance sourit à ceux qui osent, j’ai osé et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’intituler ce poème :

Audaces Fortuna Juvat

Audaces Fortuna Juvat

Le poème

J’y suis, le moment est arrivé,

Je m’envole vers l’inconnu,

Les sentiments me submergent,

Je suis prêt à les apprivoiser.

Je pense à ma famille,

Ils monopolisent ma pensée,

Leurs visages sont figés dans mon esprit,

Ils me donnent du courage.

Je pense à mes amis,

Leurs mots résonnent dans ma tête,

Je ris, je pleure … Je me sens bien,

Je sais que je ne lâcherai rien.

Je pense à tout ce que j’aime,

J’ai envie d’expérimenter,

Je suis impatient de partager,

Je suis impatient de grandir.

_______________

Pour voir les autres poèmes à propos de mes aventures clique ici.

Reste connecté le prochain poème arrive bientôt!

_______________

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.